Responsive image Actualité

LA 9 ÈME ÉDITION DE CINÉ DROIT LIBRE ABIDJAN APPROCHE À GRANDS PAS


La 9ème édition de Ciné Droit Libre, festival de films sur les droits humains et la liberté d’expression, à Abidjan se tiendra du 13 au 18 novembre 2017. Initié en 2005 au Burkina Faso par l’association Semfilms, il est organisé en Côte d’Ivoire depuis 2008, par l’association Ciné Connexion en étroite collaboration avec le Goethe-Institut, partenaire historique de l’événement. «Ciné Droit Libre» s’est fixé comme objectif de donner une plateforme aux cinéastes et journalistes du monde entier dont les œuvres (des films portant sur les droits humains et la liberté de la presse) sont censurées ou ont eu des difficultés de diffusion à cause de leur contenu dérangeant.

Placée sous le parrainage de Gilles Atayi, chef d’entreprise et militant d’une Afrique qui croit en ses possibilités, l’édition de cette année a pour thème : « Loin de chez moi ? ». Il s’agira, à travers cette thématique, de susciter la réflexion autour de l’épineuse question de la migration clandestine et surtout de sensibiliser les populations sur les risques et les dangers de ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur. 

Au total, treize films, essentiellement des documentaires et des fictions, abordant diverses questions des droits humains seront projetés, au Goethe-Institut, à l’Institut Français et dans certains quartiers populaires d’Abidjan (Abobo, Marcory, Koumassi et Yopougon), ainsi que dans des établissements scolaires. D’autres questions des droits humains notamment la liberté d’expression, l’excision, le phénomène des enfants microbes etc... seront également abordés au cours de ce festival.  Une journée spéciale dite « Amnesty Day » sera dédiée, le jeudi 16 novembre 2017, à la promotion de la liberté d’expression au Lycée classique d’Abidjan, avec la présence de Kajeem, ambassadeur d’Amnesty International en Côte d’Ivoire pour la campagne «Osons le courage ».

En plus des projections de films suivies de débats, le festival sera également meublé par un master class sur le film documentaire, qui sera animé au Goethe-Institut, par le réalisateur allemand Florian Hoffmann et débutera le lundi 13 novembre ; un atelier de formation des journalistes sur la migration irrégulière qui aura lieu à la Fondation Friedrich Naumann ; un workshop sur la critique cinématographique, un concours d’art oratoire, une exposition de photos sur les conséquences tragiques de la migration clandestine, des concerts de musique. Outre Florian Hoffmann, le festival accueillera comme invités Luc Damiba (réalisateur burkinabé), Samira Daoud, directrice régionale adjointe d’Afrique de l’Ouest et du Centre à Amnesty International et bénéficiera de la présence de Mme Catherine Ruelle, journaliste et critique de cinéma, qui a fait une grande partie de sa carrière à RFI. 

La cérémonie d’ouverture est prévue le mercredi 15 novembre à partir de 18h30 au Goethe-Institut, à Cocody-Mermoz. Elle sera marquée par le vernissage d’une exposition sur l’immigration clandestine et la projection du documentaire « Les Sauteurs » sur le drame des migrants.

Serge Arnaud 




Plus d'actualités



Connexion

Bienvenu, vivez l'actualité du cinéma Ivoirien

Nouveau membre

Soyez parmis les acteurs du cinéma Ivoirien

Nouveau mot de passe

Veuillez saisir votre e-mail pour changer de mot de passe

Déconnexion

Veuillez confirmer cette action SVP